Le Comportementaliste Le Chien et la Famille

Définition de la profession de comportementaliste

La qualité des relations entre le chien, animal de compagnie, et la famille à laquelle il est très étroitement intégré, constitue un phénomène de société dont la complexité, dans le cadre des relations inter-spécifiques qu'il implique, nécessite la mise en place de nouvelles structures, justifiant l'émergence d'une profession, celle de Comportementaliste.

Les distorsions de la communication Famille/Chien, les difficultés relationnelles que peut connaître un propriétaire de chien avec un animal familier, et qui n’impliquent pas nécessairement un état pathologique relèvent de la compétence du comportementaliste.

Spécialiste possédant une formation sérieuse, scientifiquement fondée et conduite par les enseignants compétents, le comportementaliste, doit connaître l’éthogramme du chien, le domaine de la communication, celui des interactions Homme/Chien et, bien entendu, maîtriser les techniques de l’entretien avec une famille propriétaire d’un chien de compagnie.

C’est un conseiller spécialiste, efficace, discret et disponible : il assure un suivi d’entretien.

Le comportementaliste n’agit pas seulement sur le chien (qu'il ne voit pas toujours). C’est la relation entre les différents membres du "système Famille/Chien" qui intéresse cette profession.

On ne s’improvise pas comportementaliste, pas plus qu’on ne s’autoproclame spécialiste. Il s'agit d'une longue formation en Éthologie, entre autre, pour devenir comportementaliste et on consacre beaucoup de temps à agir comme tel.



Sachant que le comportement d'un individu est une réponse à son milieu, le comportementaliste ne va pas considérer le chien comme un être malade, mais va rechercher ce qui le pousse à émettre cette réponse.
Il semble clair que la recherche de la solution passe alors, obligatoirement, par une meilleure connaissance du contexte dans lequel s'inscrit ce comportement (la relation homme/chien dans notre cas).


En rendant la situation plus compréhensible pour l'homme ainsi que pour le chien, il apporte la solution nécessaire à leur contexte relationnel, modifiant ainsi les comportements eux-mêmes.

Le Comportementaliste s'appuie sur une approche systémique.
L'approche systémique permet une vision synthétique des problèmes. Contrairement à la démarche analytique, elle essaie de penser la totalité dans sa structure et sa dynamique.
Au lieu de dissocier, elle recompose l'ensemble des relations significatives qui relient des éléments en interaction.

Le vétérinaire

Le vétérinaire, qui reçoit une formation de qualité dans le domaine de la santé animale, est le seul compétent pour examiner le chien, diagnostiquer et traiter s’il y a lieu.

Le dresseur

Le dresseur s’attache à rendre le chien performant dans l’exécution d’une tâche au service de l’homme. Les chiens de recherche de personnes ensevelies, de détection de drogue sont des animaux entraînés en vue d’une mission bien précise. Mais le dresseur peut également apporter une aide utile au propriétaire du chien en ce qui concerne le contrôle de celui-ci. Dans tous les cas, le dresseur, lui aussi, agit sur le chien.

 

"On ne dresse pas à comprendre" et "on ne soigne pas non plus à comprendre".



L'homme et le chien, de par leur cohabitation, vivent à travers un tissu d'interactions où ils sont, tous deux, soumis à une influence réciproque chaque comportement de l'un modifiant celui de l'autre. Obéissant à cette causalité circulaire, les comportements ne peuvent se comprendre qu'en les référant simplement aux caractères de ceux qui en sont les auteurs. On touche donc bien ici à la notion de système et il serait alors réducteur et simpliste d'envisager le problème en le reportant uniquement sur un individu (homme ou chien).

C'est pourquoi le comportementaliste en tant que spécialiste, va étudier les interactions homme/chien en prenant en compte ce qui caractérise leurs rapports (attentes, craintes, communication etc...) et pouvoir envisager ainsi le système dans sa globalité.


Les Rendez-vous

Mes rendez vous se composent de 2 entretiens (en général mais pas systématiquement) et un suivi téléphonique.

  • Le 1er entretien :

Je serai là pour vous écouter, essayer de comprendre au mieux votre situation et je vous proposerai des modifications à apporter dans la relation que vous et votre famille avez avec votre chien.

Ce 1er entretien dure en moyenne 2 à 3 heures, voire plus, ensuite un 2ème entretien plus court sert en quelque sorte de "piqure de rappel" pour les choses mal comprises, acquises, ou mal appliquées.

  • Le 2eme entretien :

Cet entretien permet de faire le récapitulatif de ce qui a été mis en place, des améliorations survenues et/ou ajustements à faire pour rétablir au mieux la situation. Cet entretien dure en général moins longtemps que le 1er mais cela dépend une fois encore de la situation.

Je reste à votre disposition par téléphone entre les 2 entretiens et après le 2ème entretien si vous en avez besoin.

 


Comment repérer les amateurs ou les "pseudos" professionnels ?

Avant de confier votre problème au comportementaliste que vous avez sélectionné, demandez-lui comment il travaille. S'il vous parle de séance-type, de forfait comme c'est souvent le cas, de questionnaire-type ou de "rééducation comportementale"(un comportement se rééduque t-il ?), choisissez-en un autre !

Un bon comportementaliste vous dira sans doute uniquement qu'il travaille sur "le système famille/chien" unique pour chaque famille.

Il n'est pas question de dressage mais de compréhension du système d'interactions en place dans cette famille-là, à ce moment-là et à cet endroit-là. Il n'y a donc JAMAIS de situations types, de recettes générales ou de "forfait aux prix dégressifs", mais toujours une personnalisation des conseils qui sont donnés, par rapport à un contexte unique.

Questionnaire préalable de RDV : cliquez ici


Devis et tarifs

Devis pour les interventions les plus diverses :

  • élevage, refuge
  • école, administrations diverses, maisons de retraite
  • atelier pédagogique
  • conférence
  • réunion en tant que consultant
  • formation

Expertise comportementale : (peut être demandée par le maire d'une commune, une collectivité, un particulier...)
=> 75 € (hors frais de déplacement).

Ma prestation est adaptée selon l'objet de la demande et nous la définissons ensemble.